Située au coeur du quartier Saint-Roch, à Québec, la librairie La Page Noire est une librairie anarchiste autogérée visant la promotion d'alternatives au capitalisme, au contrôle de l'État sur nos vies ainsi que l'abolition de toutes autres formes d'oppressions. Dans une démarche d'ouverture et d'échanges, La Page Noire a pour mission de diffuser de l'information sur les luttes et les enjeux historiques et actuels .
Venez y bouquiner, prendre un café, rencontrer de gens avec qui discuter de féminisme, d'anarchisme, de surréalisme et plus encore...

4.26.2016

Lancement du livre FUCK TOUTE! samedi 14 mai 20h à la page noire

Après On s'en câlisse, le livre référence sur printemps 2012, le Collectif de débrayage publie son deuxième ouvrage sous un titre sans compromis : FUCK TOUTE!


FUCK TOUTE ! regroupe pensées et récits de l'avant, du pendant et de l'après-grève du Printemps 2015, publiés dans le feu de l'action sur la plateforme web Littor.al. Le Collectif de débrayage - qui s'en câlisse toujours autant -, et ses camarades se liguent en coudées franches pour décocher salves après salves de railleries, coups de gueule et lettres d'amour à la grève. Une enquête tragi-comique au plus près des événements qui ont chamboulé nos manières de lutter.

Les bannières ''Fuck Toute'' et ''Mangez toute de la marde'' en tête de cortège ne laissent place à aucun équivoque: l'ennemi du mouvement, c'est la totalité. Celle qui, sociale, récuse toute division. Celle qui, économique, refuse toute gratuité. Celle qui, symbolique, refuse toute magie.

Venez discuter avec certain(e)s membres du collectif lors du lancement du livre samedi 14 mai 20h à la page noire.

3.06.2016

Mercredi 9 mars 2016 - 19h30 - Lancement de fanzines!


Notez bien: Il y aura du pop-corn bio sur place!
ENTRÉE LIBRE!

Lien vers l'évènement Facebook:

3.01.2016

1 mars 19h - Critique et usage militant des médias de masse

Médias : les lire et les utiliser

Dans le cadre de la série Les pensées sauvages, le collectif Subvercité organise un atelier critique sur les médias de masse. La soirée sera divisée en deux : d'abord un survol des critiques que les anticapitalistes peuvent avoir des médias de masse et, dans un deuxième temps, un atelier un peu plus pratique sur l'usage que les militant-e-s peuvent en faire.

L'atelier sera donné par deux personnes qui, tout en ayant réfléchi abondamment au rôle des médias dans la société capitaliste, ont choisi de composer avec les médias de masse dans un cadre militant.

1.16.2016

Mardi 19 janvier à 19:00 Soirée cinéma à la Page Noire - La voix du Vent - Semences de transition (version FR)




Jean Luc Danneyrolles, agriculteur de Provence et Carlos Pons, realisateur Espagnol, organisent un voyage vers Grenade à la rencontre du mouvement social alternatif, entre agro-ecologie et changement de paradigme. Ils engagent un cameraman et partent lors des grands froids de février 2012, avec pour tout moyen d’échange et seule richesse : des semences paysannes.

Le témoignage d’un mouvement qui prend de l’ampleur........Un autre monde est possible, ici et maintenant.

Le film repose sur une démarche expérimentale : utiliser le langage audiovisuel pour transmettre des sensations et des concepts. Le sujet concerne une histoire du changement, des cycles humains replacés dans les cycles constants de la nature.

Un nouveau monde est en germination sur notre terre et dans l’inconscient collectif des peuples, il émerge déjà fortement dans beaucoup de cœurs et en de nombreux lieux. Les semences échangées lors de notre voyage sont utilisées comme le fil conducteur de nos rencontres. Nous établissons à travers elles un lien entre les quelques projets alternatifs que nous avons visités, et l’ensemble des projets qui germent et se multiplient autour de la Méditerranée occidentale, et partout à travers le monde.

Dans ce voyage collectif, de nombreuses expériences personnelles ou collectives permettront d’aborder des sujets entrecroisés autour de l’agroécologie, la permaculture, la décroissance, la coopération, l’autonomisation personnelle et populaire, etc.

Plus globalement nous souhaitons témoigner de ce mouvement de pensée actuel dirigé vers le changement de paradigme post-capitaliste.
L’idée est de chérir l’espoir que le monde va finalement évoluer au-delà de l’égoïsme, du matérialisme, de la corruption et la concurrence, de surmonter des siècles d’oppression, pour aller vers quelque chose de nouveau, où la reconnexion profonde avec la nature et un radical changement dans notre traitement vers elle et tous les êtres vivants peuvent être la clé.